jeudi 9 juin 2011

Ninji Nov Gorod (9 juin)

C'est toujours une route rectiligne bordée de bouleaux que nous empruntons jusqu'à Nijni Novgorod. Notre plan est très sommaire et nous nous perdons. De plus il doit y avoir une visite officielle car il y a un policier tous les 50 mètres. Nous finissons par dénicher notre hôtel dans une ruelle donnant sur le fleuve . Enfin je veux dire la Volga car la ville est coupée en deux par un affluent l'Oka et vous aurez compris que nous sommes arrivés du mauvais coté..

007 800XDès l'entrée nous avons la perception de la puissance économique de cette cité qui est desservie jusque dans son centre par une chaussée à sept voies.

 

 

Cette ville fondée en 1221 a longtemps été un important centre commercial basé sur le trafic fluvial.

A l'époque soviétique elle a été nommée Gorki car c'est là que cet auteur vécut et travailla. Elle abrite de nombreuses usines travaillant pour les militaires et pour cette raison elle est longtemps restée fermée aux étrangers. C'est probablement pour cela que Andrei Sakarov , (physicien dissident et prix Nobel de la paix) y fut assigné à résidence de 1980 à 1986.

040 800X037 800XLa ville est surplombée par un kremlin aux massifs murs de briques rouge.

 

 

 

 

025 800X018 800XLe domaine est immense et la ceinture compte 11 tours. Ce sont des bâtiments administratifs qui occupent ce domaine. Ils rappellent beaucoup les bâtiments du kremlin de Moscou.

 

 

A l'intérieur nous observerons une assez importante exposition d'anciens matériels militaires, et un monument commémoratif de la guerre 41-45 devant lequel brule une flamme. De cet observatoire nous ne nous lasserons pas d'admirer la Volga, large fleuve splendide.

031 800X022 800X

 

 

 

 

 

 

020 800X032 800X

 

 

 

 

 

 

028 800XAu centre se trouve la petite cathédrale de l'archange Saint Michel dont nous avons constaté qu'elle était toujours utilisée.

 

 

 

 

014 800X041 800X

Comme toujours dans ces villes de nombreux bulbes colorés attirent l'œil.

 

 

 

P.S. En cherchant désespérément un café avec la wi fi (prononcer waï faille) nous apprenons que il s'agit de Medvedev et Poutine qui sont en visite. Nous verrons d'ailleurs passer un impressionnant cortège de voitures sombres, mais pas d'appareil photo sous la main !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire